les fruits de la Provence …

 

La Provence, une terre généreuse …


Imaginez une Provence couleur melons,
une rizière en Camargue,
un Val de Durance vert pommes,
un plateau d’Albion bleu lavande,
Carpentras fraise- berlingot,
les Alpilles vert olivier,
les Dentelles de Montmirail enluminées de leurs vignobles,
Beaumes de Venise et son doux nectar,
Malaucène rouge cerise,
Venasque au parfum de raisin Muscat,
la plaine du comtat Venaissin si généreuse en légumes …

C’est ici, c’est bien là, autour de vous en Provence au pied du Ventoux, si près d’Avignon et de ses Papes !!

Oui, nous vivons au cœur d’un pays béni où la terre sait se montrer généreuse pourvu qu’on l’abreuve de bonnes choses et qu’on ait les meilleures intentions à son égard.

C’est bien l’agriculture aidée de Dame Nature qui ont donné ce visage radieux à la Provence. Le subtil mélange des sens nous ravit encore un peu plus chaque jour ! !

Les fruits de saison …

A chaque saison, chaque mois, un fruit au verger, un légume au jardin, un arôme, une fragrance dans la garrigue.

  • La nature a tout organisé …- Tenez, en janvier et février quelquefois fleurit l’amandier,
    – en mars l’abricotier s’embrase,
    – en avril viens le tour du cerisier qui un mois plus tard nous régalera de cerises juteuses et sucrées,
    mai, c’est l’extase avec les premières pêches,
    – en juin on croque l’abricot aux joues rouges et charnues, puis ça continu,
    juillet et août seront généreux sans aucun doute, le raisin faisant son gala d’ouverture, puis viens l’époque de la prune, de la pomme et de la poire alors que déclinent les jours.
    – S’en suivra le coing, saisi par les premiers frimas de l’hiver pour clore ce festival des fruits.
    – Alors que l’olive entre en scène dès Octobre, dans les moulins on s’affaire tandis que l’huile parfumée commence à suinter, l’hiver approche !!

Fermez les yeux et respirez …

Le plaisir des sens en Provence avec les fruits

Mais c’est aussi en fermant les yeux parfois, que s’apprivoise ce pays.

Au cœur de la froidure, au plus secret de la terre, quand le paisible silence d’une journée hivernale est émaillé du cri des corneilles vagabondes, la truffe nous révèle l’âme du terroir,

hum… respirez…vous y êtes, vous êtes en Provence…venez…